Exposition ancienne prison de La Réole (33) – 2016

3 mois en prison pour une exposition personnelle et collaborative

Sur invitation de la ville de La Réole – en Gironde – et dans le cadre de la      3ème édition du Chemin des Arts, j’ai investi l’ancienne prison, très vieille bâtisse aujourd’hui transformée en lieu d’exposition.

J’ai découvert ce lieu fin 2015 à l’occasion d’une rencontre avec des élus locaux pour l’évocation d’un projet de fresque à l’une des entrées de la ville.

De fil en aiguille, ce projet d’exposition a vu le jour : projet d’exposition personnelle mais pas que … projet collaboratif et collectif avec des invités et des oeuvres collectives présentées pendant plus de deux mois.

Cette exposition a débuté le 09 juillet et se termine le 17 septembre  2016, le week-end du patrimoine.

La Réole est une cité millénaire située à une petite heure de Bordeaux, labélisée « Ville d’Art et d’Histoire »,  pour la richesse de son histoire, sa culture et son patrimoine, cette ville en bord de la Garonne a été fondée en 977.

Longtemps laissée à l’abandon, l’ancienne prison n’a jamais été remaniée. Elle a conservé toute son authenticité et son ambiance pénitentiaire qui continue à fasciner. Digne d’un décor de cinéma, cet édifice des plus intrigants est aujourd’hui accessible à tous, grâce au projet culturel établi par la ville. C’est ainsi que les expositions temporaires installées au cœur des anciens quartiers carcéraux, redonnent vie à ce bâtiment plein de mystère que le public peut librement découvrir.

Cette exposition est donc une belle occasion de découvrir ce lieu unique.

LES OEUVRES

Sur toiles ou sur bois, plusieurs dizaines de peintures sont exposées dans la prison et occupent nombre de recoins de ce lieu. Des cellules aux couloirs, en passant par les escaliers, les réalisations contrastent par leurs couleurs. Des séries des années passées ainsi que des séries réalisées pour ce lieu sont présentées à cette exposition.

De plus, à cette occasion, j’ai invité l’artiste hollandaise Ellen VAN WERKHOVEN dit « EL » à installer une dizaine de sculptures  dans les lieux.

En intérieur et dans les cellules :

 

En extérieur :

LES INSTALLATIONS

Afin de découvrir des parties jamais ouvertes au public, des installations ont été pensées pour révéler des parties extérieures de l’édifice. Travaillées et installées en étroite collaboration avec  Jean Charles MARION, ces oeuvres feront vivre les extérieurs pour plus de deux mois. De plus,  j’ai composé une création sonore en collaboration avec mon frère, qui fait partie intégrante d’une installation dans une des cours investies de la prison.

« Chemin faisant »

Installation in situ coréalisée avec Jean Charles MARION. Acrylique sur panneaux de bois.

 

« Ici et maintenant, une liberté »

Installation coréalisée avec Jean Charles MARION. Acrylique et aérosol sur polystyrène découpé.

 « Dis le toi »

Acrylique et aérosol sur bois

La fresque collective :

Pendant une grosse semaine, une fresque collective a été peinte autour d’une très vieille légende Réolaise. Cette fresque a été réalisée sur sur un mur rénové pour l’occasion.

Les oeuvres collectives :

Courant avril et mai 2016, une semaine et demie a été consacrée à la réalisation d’oeuvres collectives sur bois et sur toiles qui sont installées toute la durée de l’exposition. Jour après jour, je me suis déplacé de structure en structure afin de rencontrer enfants, patients et résidents des structures.

Les oeuvres retrouveront ensuite leur lieu de réalisation pour y être installées une fois l’exposition terminée.

Les participants à ces œuvres collectives :

– ALSH de Savignac

– ALSH de La Réole

– Résidence des Jacobins, résidence de personnes âgées à la Réole

– EHPAD (la Réole)

– Foyer d’Accueil Médicalisé (La Réole)

La Réole 33190 Nouvelle-Aquitaine FR
Chercher l'itinéraire dans Google Maps

C’était en 2018…

A Coarraze dans les Pyrénées Atlantiques

Retour à la carte des projets