Fresque collective- Ecole Ferdinand Foch- Rodez (12)- 2020

La forêt récré !
Après une mise en parenthèse forcée, pinceaux et bombes de peinture ont été ravis de retrouver les écoliers en ce mois de septembre. Effectivement, c’est à Rodez, dans l’école publique élémentaire Ferdinand Foch, qu’en mars 2020 un projet de fresque commençait tout juste, juste avant que ne vienne le temps du confinement.
Pendant une semaine, une centaine d’élèves du CP au CM2 avaient esquissé leurs premières idées pour donner vie à la devise républicaine Liberté, Egalité, Fraternité sous forme de fresque collective. C’est en cette rentrée de septembre que tous ces artistes en herbe verront l’aboutissement de leur projet après deux semaines d’investissement.
Chaque jour, l’artiste Jokolor accompagne tour à tour les élèves d’une classe à peindre. Par groupe de six, équipés de visières, le brassage des couleurs est de mise : grande liberté. C’est ainsi qu’un paysage imaginaire impulsé par les plus jeunes élèves a pris forme, symbolisant La Liberté. Tous les arbres peints ont une Egalité de par leur multicolore, leur place côte à côte. Aucun d’entre eux n’a les mêmes motifs, décidés par les enfants mais tous ces arbres sont ensemble pour donner à lire la Fraternité.
Et puis un ruban. Un ruban se balade. Un ruban qui relie les arbres les uns aux autres. Il symbolise le lien, l’unité entre les trois mots de la devise. Il est de toutes les couleurs.
Tout aurait pu sembler difficile et compliqué à appréhender pour donner suite au projet dans un contexte sanitaire atypique. Mais la fluidité du fonctionnement a une fois de plus mis en évidence les capacités d’adaptation des enfants. Cette nouvelle étape conforte l’artiste, lui confirme force des couleurs plus que jamais. Des instants de peinture, dans la bonne humeur, dont il retient l’un parmi tant : la joie des enfants de monter sur l’échafaudage, leur joie de se sentir à la hauteur.
Jokolor tient par ailleurs à remercier l’équipe enseignante pour son accueil ainsi que Pauline Ratier, artiste peintre ruthénoise (qui encadre notamment des cours de dessin à l’atelier Sonia Privat) qui a participé à la réalisation du projet le mercredi.
En touche finale, ce sera une photo pour ce temps fort de début d’année, photo de classes avec tous les acteurs de ce beau projet collectif.
Le chantier terminé, il reste empreint d’une transition, commencé avant et terminé après le confinement et a bien y regarder dans la fresque, « des arbres nuits » et « des arbres jours » assurent eux aussi une transition (celle du lever du jour et coucher du soleil) et font passer le temps grâce aux pinceaux maniés par les enfants avec liberté.
Article écrit  par Plum’

 

Rue Vieussens 1
Rodez 12000 Occitanie
Chercher l'itinéraire dans Google Maps

Retour à la carte des projets