Fresque collective – Ecole St Viateur – Rodez (12) – 2019

Du multicolore dans la cour !

A l’école de Saint-Viateur, une oeuvre d’artistes en herbe a pris forme en l’espace de trois semaines. 250 élèves ont « troqué » leur tableau de classe contre un tableau en plein air. Accompagnés de l’artiste itinérant Jokolor, ils ont investi les murs du préfabriqué pour donner libre court à leur imagination et créer tous ensemble une fresque.

Ces murs d’école qui ont servi de support pour le projet, ont d’abord été repeints en blanc par l’ agent des servicess technique. Ils sont ainsi devenus une grande « page blanche » pour laquelle tout restait à inventer. Et c’est ainsi qu’une collecte d’idées auprès des élèves est devenue matière première pour la fresque. Jokolor est allé à la rencontre de chaque classe, des tout-petits jusqu’aux CM2, pour qu’elles expriment tour à tour leurs envies, leurs idées. De tous ces échanges, l’artiste a défini des points convergents : la nature, le vivant, du multicolore et un lien entre le réel et l’imaginaire. Restait à prendre en compte la spécificité du support avec des petites surfaces à peindre et la présence de nombreux piquets. C’est un équilibre à trouver entre les contraintes matérielles et l’imaginaire, entre la spontanéité des enfants et le regard de l’artiste.

Une petite caravane et tout son lot de pots de peinture et de pinceaux est devenue source de grandes idées. Pour sa première sortie en milieu scolaire, elle a séduit des plus petits aux plus grands devenant LA nouvelle « salle de classe » de tous les élèves de l’école. Tour à tour, chaque groupe d’enfants a choisi ses couleurs puis son espace sur le mur, avec un double enjeu : respecter ce qui a été peint par ceux d’avant et créer une ouverture pour ceux qui viendront peindre après. Et, entre permanence et changement, rupture et continuité, un désert s’est retrouvé près de la glace de façon tout à fait naturelle… L’unité de tout ce multicolore est d’autant plus surprenante qu’elle existe quel que soit l’endroit où se pose le regard. D’une fenêtre à l’autre, au hasard des reflets, se juxtaposent des morceaux de fresque pourtant éloignés les uns des autres. Tout reste compatible et harmonieux à l’oeil, vu d’ici ou d’ailleurs. Pas de sens de lecture, pas d’endroit ni d’envers.

Pendant ces trois semaines, la cour de récréation a été animée toute la journée au rythme des pinceaux. La météo était au beau fixe. Même les lunettes de soleil étaient de rigueur pour lutter contre la réverbération du soleil sur le blanc. L’équipe enseignante et les Atsems ont également participé activement à ce projet. Elles ont peint les parties les plus hautes donnant ainsi tout son sens à la notion de « fresque collective et participative » : lier tout âge, tout horizon pour un projet commun.

Le vendredi 18 octobre, à l’heure des vacances, beaucoup de monde était présent pour le vernissage. Les enfants étaient très contents d’interpréter les chants qu’ils avaient préparé avec leurs enseignants pour l’occasion. Un moment très convivial partagé autour d’un « pot de l’amitié ».
L’aboutissement de ce projet donne à l’école un nouveau point de vue… poétique et coloré… qui enrichit celui qu’elle offre déjà sur la ville de Rodez.

Route de Marcillac
Valady 12330 Occitanie FR
Chercher l'itinéraire dans Google Maps

Retour à la carte des projets